Constat sur les zones de protection des vergers

Le Collectif Chevêche Ajoie publie ici un compte rendu concernant la problématique liée à la gestion des zones de protection des vergers.

Dans ses contacts avec les communes, le canton et les bureaux chargés des planifications communales, le Collectif apporte des éléments décisionnels de base. Les exemples dans le rapport ci-joint font partie des éléments décisionnels qu’apporte le collectif.

Nous constatons une nette dégradation de l’état des vergers protégés dans le canton. Dans bien des cas, les vieux arbres des vergers ont tendance à disparaître et aucun renouvellement n’a lieu. Ainsi, la pérennité de ces vergers n’est pas assurée. Pourtant, des lois existent sur la protection de ces vergers et sur la gestion des arbres fruitiers à haute tige. Souvent aussi, l’urbanisation entre en conflit avec les vergers protégés et les compensation liées à ces pertes sont soient insuffisantes soient inexistantes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s