Autres actions

Aménagement du territoire 

La plupart des couples de Chouettes chevêches nichent près des villages, parfois même à l’intérieur des zones bâties, du moment qu’il reste des terrains non construits.

La construction de nouvelles maisons constitue la menace de disparition directe la plus importante pour la Chevêche, c’est pourquoi le Collectif Chevêche-Ajoie intervient lorsque des sites de nidifications sont menacés par l’urbanisation (par exemple, Plan Spécial Les Pommerats à Boncourt).

La nouvelle loi sur l’aménagement du territoire va mettre une pression sur des secteurs non construits depuis longtemps. Le Collectif demande une planification du territoire à l’échelle de l’Ajoie (ou au moins des sous-régions) afin que certains secteurs non densément bâtis soient conservés et que le développement se réalise aux meilleurs endroits (faible impact sur la biodiversité et les paysages, proximité des Transports publics, etc.).

Cela fait des milliers d’années que l’homme et la Chevêche se côtoient, c’est de notre ressort de faire en sorte que cela continue sans empêcher le développement, mais cela ne sera possible que si les intérêts publics généraux passent avant les intérêts locaux.

Le Collectif Chevêche a élaboré un dossier destiné aux communes pour donner des recommandations au niveau de l’aménagement local, afin de prendre en considération les besoin de la Chevêche et de la nature (et finalement la qualité de vie des habitants) dans le développement futur des villages. Le Collectif se tient à la disposition des communes et des particuliers pour tout conseil et renseignement à ce sujet.

France voisine

Contrairement aux humains, les oiseaux ne connaissent pas les frontières. La Chouette chevêche est donc aussi bien présente en France voisine, et des actions coordonnées de chaque côté de la frontière sont ainsi souhaitables.

Les oiseaux sont munis d’une bague tant en Suisse qu’en France. Ce travail nous a permis de prouver qu’il y a des échanges entre les populations de Suisse et de France.

Les problèmes rencontrés par la Chevêche sont semblables de part et d’autre de la frontière, des coordination et échanges d’expériences ont lieu entre le Collectif et les « Chevêchologues » voisin regroupés sous l’égide de la LPO (Franche-Comté et Alsace)

Programme trinational de l’Association Suisse de la protection des Oiseaux (ASPO)

Le programme trinational en faveur de la Chevêche a pris son envol dans le milieu des années 90 déjà. Ce programme vise à favoriser le retour de la Chevêche dans le nord de la Suisse (Cantons de Bâle-Campagne, Argovie, Soleure), la Chevêche ayant disparu de ces secteurs lors de sa phase de régression généralisée en Suisse en 1960 et 1980.

Le programme trinational a développé de nombreux projets en faveur du paysage, de la biodiversité et de l’utilisation de produits issus des vergers. Ce travail a récemment été récompensé par un prix décerné par l’ONU.

Le Colllectif Chevêche-Ajoie poursuit des buts similaires, à plus petite échelle toutefois, et participe aux séances de coordinations avec les personnes impliquées dans ce programme.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s